Sober Youth-Healthier Communities Project: 50 young girls/women trained in entrepreneurship concepts and income-generating activities by partner DASOD

  The project ‘Sober Youth – Healthier Communities: Transforming Violent Youth in Kinshasa’, financed by the Swedish Cooperation, has entered a new phase, that of the effective empowerment of the beneficiaries after the end of the first year, which was more focused on the mental and psychosocial support of the young ex-kulunas.

The project as designed included an empowerment programme aimed at strengthening the leadership and entrepreneurial skills of the beneficiaries, with a particular focus on girls, also including families in the process to facilitate reintegration. In addition, income-generating activities were included so that the young beneficiaries could gain skills they could use in their lives and quit street gangs to become active members of their families and communities. For at the heart of this project is the community, which engages young people in different activities.

The project takes a holistic approach, from prevention, to working on mental wellbeing and positive development, to enhancing positive protective factors through empowerment, peer support, education, awareness raising, as well as parental support and income generating activities.

It is within this framework that on Wednesday 13 October 2021, one of our implementing partners of the project ‘Sober Youth-Healthier Communities: Transforming Violent Youth in Kinshasa’, DASOD – Dynamic Actions for Solidarity & Development – organised an accelerated training for the 50 young girls/women supported mentally and psychosocially by another implementing partner, Inter-Actions DRC.

The accelerated training consisted of notions on savings and credit, solidarity, entrepreneurship, financial education and marketing as well as basic notions on security and safety, communication flow, anti-fraud policy, anti-corruption policy, ethics, exploitation and sexual abuse.

After this training, the 50 beneficiaries join the empowerment stage within DASOD as part of the employment programme in the production, marketing and sale of drinking water. They will be employed with remuneration and a savings programme for individual empowerment projects as foreseen in the project. It should be recalled that the 224 young girls/women supported mentally and psychosocially by SYFES will also join this employment programme within DASOD.

Projet Jeunesse Sobre-Communautés Plus Saines : 50 jeunes filles/femmes formées en notions d’entreprenariat et Activités génératrices de revenus par le partenaire DASOD

Le projet ‘Jeunesse Sobre- Communautés Plus Saines : Transformer les Jeunes Violents à Kinshasa’, financé par la Coopération Suédoise est entré dans une nouvelle phase, celle de l’autonomisation effective des bénéficiaires après la clôture de la première année qui était plus axée sur l’accompagnement mental et psychosocial des jeunes-ex kulunas.

Dans sa conception, le projet avait prévu un programme d’autonomisation visant à renforcer les compétences des bénéficiaires en matière de leadership et d’entrepreneuriat, avec un accent particulier sur les jeunes filles, incluant également les familles dans le processus afin de faciliter la réintégration. En outre, des activités génératrices de revenus ont été incluses afin que les jeunes bénéficiaires puissent acquérir des compétences qu’ils pourront utiliser dans leurs vies et s’éloigner des gangs de rue afin de devenir des membres actifs de leurs familles et de leurs communautés. Car au cœur de ce projet se trouve la communauté, qui engage les jeunes dans différentes activités.

Le projet prévoit une approche holistique, de la prévention, travail sur le bien-être mental et le développement positif, en passant par l’amélioration des facteurs de protection positifs grâce à l’autonomisation, au soutien par les pairs, à l’éducation, à la sensibilisation, ainsi qu’au soutien parental et aux activités génératrices de revenus.

C’est dans ce cadre que ce mercredi 13 octobre 2021, un de nos partenaires de mise en œuvre du projet ‘Jeunesse Sobre-Communautés Plus Saines : Transformer les Jeunes Violents à Kinshasa’, DASOD – Dynamiques Actions pour la Solidarité et le Développement- a organisé une formation accélérée pour 50 jeunes filles accompagnées mentalement et psycho-socialement un autre partenaire de mise en œuvre Inter-Actions RDC.

La formation accélérée a consisté en des notions sur l’épargne et le crédit, la solidarité, l’entreprenariat, l’éducation financière et le marketing ainsi que des notions de base sur la sécurité et la surêté, le flux de communication, la politique anti-fraude, anti-corruption, éthique, exploitation et abus sexuel.

Après cette formation, les 50 bénéficiaires démarrent la phase d’autonomisation au sein de DASOD dans le cadre du programme d’emplois dans la production, la commercialisation et la vente de l’eau potable. Elles seront prises avec rémunération et programme d’épargne pour les projets individuels d’autonomisation tels que prévus dans le projet. Il sied de rappeler que les 224 filles accompagnées mentalement et psycho-socialement par SYFES vont également les rejoindre dans ce programme d’emplois au sein de de DASOD.

Leave a Reply

Your email address will not be published.