The Sober Youth Project: 250 young ex-kulunas commit to a new start through the project

The kuluna phenomenon is still making news in Kinshasa these days and both urban and national authorities are struggling to put an end to tackling this social problem affecting the city-province of Kinshasa. WFAD DRC and implementing partners are continuing to carry out the ‘Sober Youth-Healthier Communities: Transforming Violent Youth in Kinshasa’ funded by the Swedish Cooperation, which aims to support these young people, members of the kuluna groups in the city, in order to help them quit and help avoid others to join these organizations. August 2022 also closes the second year of the project implementation, with almost 1,000 young people – girls and boys – already being mentored and empowered by the project.

On Wednesday 31 August 2022, one of the implementing partners, Interactions DRC, proceeded to the closing of the mental and psychosocial support of 250 young people, who are to be considered today as former kulunas since they have been supported by psychologists to stop engaging with drugs, crime and violent life. This special closing session was a recreational outing to the tourist site Kinsuka Beach where the 250 young people (ex-kulunas) psycho-socially supported by Interactions DRC in phase II of the project have been guided to reflect on violent lifestyle, its consequences, and decide on a new start.

After completing all the mental and psychosocial support sessions, they can move on to a new stage, that of empowerment through paid employment, income-generating activities or formal and/or informal training. The project as designed ensures continuity for the change in the lives of these young people by offering opportunities for social reintegration and a peaceful life in their respective families and communities. Terminating the abuse of psychoactive substances, such as the well-known homemade drug ‘bombé’, and quitting the kuluna groups are two immediate results, positive consequences of the mental and psychosocial support.

From September 2022, they will join the process of empowerment through the ongoing waste collection programme in the municipalities of Kinshasa, Barumbu and Ngaliema; others will be empowered through training in agriculture and fish farming in the school farm located in Kimwenza; some will benefit from training and will be financed for income-generating activities to ensure their self-sufficiency.

The ‘Sober Youth-Healthier Communities: Transforming Violent Youth in Kinshasa’ project funded by the Swedish Cooperation, has been developed to support efforts to tackle urban violence and crime in the city of Kinshasa. WFAD calls upon the DRC authorities to synergize efforts of all stakeholders, both official and private, in order to fight together against the kuluna phenomenon, exacerbated by the use of drugs, alcohol and other psychotropic substances.


Projet Jeunesse Sobre : 250 jeunes ex-kulunas prennent l’engagement d’un nouveau départ grâce au projet

Le phénomène kuluna ne cesse de défrayer la chronique à Kinshasa ces derniers jours et les autorités tant urbaines que nationales se battent pour mettre fin à ce problème social qui afflige la ville-province de Kinshasa. La WFAD RDC et ses partenaires continuent  dans la mise en œuvre du projet ‘Jeunesse Sobre-Communautés Plus Saines : Transformer les Jeunes Violents à Kinshasa’ financé par la Coopération suédoise, qui vise justement l’encadrement de ces jeunes, membres des écuries des kulunas dans la ville, afin de les pousser à quitter et aux autres de les rejoindre. Août 2022 clôture également la deuxième année de mise en œuvre du projet avec près de 1.000 jeunes – filles et garçons- déjà encadrés et en pleine phase d’autonomisation dans le cadre du projet.

Ce mercredi 31 août 2022, un des partenaires de mise en œuvre, Interactions RDC, a procédé à la clôture de l’accompagnement mental et psychosocial de 250 jeunes, considérés aujourd’hui comme des ex-kulunas car ayant été encadrés par des psychologues pour mettre fin à cette vie de drogues, délinquance et violence urbaines. Cette session spéciale de clôture était une sortie récréative au site touristique Kinsuka Beach où les 250 jeunes (ex-kulunas) accompagnés psycho-socialement par Interactions RDC pour la phase II ont été amenés à faire une réflexion sur la vie de violences et ses conséquences et décider pour un nouveau départ.

Après avoir suivi fidèlement toutes les séances d’accompagnement mental et psychosocial, ils peuvent passer à une nouvelle étape, celle de l’autonomisation à travers les emplois rémunérés, les activités génératrices de revenus ou encore des formations formelles et/ou informelles. Le projet tel que conçu assure la continuité pour le changement de vie de ces jeunes en leur offrant des opportunités pour une réinsertion sociale et une vie paisible dans les familles et les communautés respectives. Le sevrage des substances psychoactives comme la fameuse drogue artisanale ‘bombé’ et le fait de quitter les groupes de kulunas peuvent sont les deux résultats immédiats, conséquences positives de l’accompagnement mental et psychosocial.

A partir de ce premier septembre 2022, ils rejoignent le processus d’autonomisation à travers le programme d’assainissement déjà en cours dans les communes de Kinshasa, Barumbu et Ngaliema ; d’autres seront autonomisés au travers de la formation en agriculture et pisciculture dans la ferme école située à Kimwenza ; certains seront bénéficiaires des formations et seront financés pour des activités génératrices de revenus en vue de leur auto-prise en charge.

Le projet ‘Jeunesse Sobre-Communautés Plus Saines : Transformer les Jeunes Violents à Kinshasa’ financé par la Coopération suédoise, est un projet d’appui aux efforts entrepris pour lutter contre la violence et la délinquance urbaines dans la ville de Kinshasa. WFAD s’en appelle aux autorités pour une mutualisation des efforts de tous les acteurs, étatiques et privés afin de lutter ensemble contre le phénomène kuluna exacerbé par la consommation des drogues, alcools et autres substances psychotropes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.